20211214_110900.jpg

Le Déroulé

La rencontre avec les habitant·es de quatre quartiers reliés par l’Escaut a été orchestrée par un personnage créé de toute pièce et volontairement étranger au territoire. Ce personnage, inspiré de la tradition carnavalesque a récolté les ressentis et revendications de chacun·e quant à la manière dont iel vit son quartier afin de constituer la base d’un récit.

 

Après des moments de rencontres et de balades dans les quartiers, artistes et habitant·es ont cherché à croiser leurs histoires personnelles avec des histoires fictionnelles qui témoignent des réalités des quartiers.

Faire un roman-photo

20210928_143416
press to zoom
259213503_629282601830574_4499054118590340378_n
press to zoom
20220214_150343
press to zoom
20220310_111204
press to zoom
20210928_165550
press to zoom
20220310_114940
press to zoom
20220309_144622
press to zoom
20211214_094650
press to zoom
20220308_145038
press to zoom
1/2

Les interventions se sont déroulées sur huit semaines à la fréquence d’une semaine par mois composée d’une journée dédiée au travail avec chaque quartier, chaque semaine pour :

  •  
  • présenter le personnage (performances « fil rouge » tout au long des interventions),

  • rencontrer les habitant·es éclaireur·euses avec des balades exploratoires, 

  • co-créer avec elles·eux des cartes sensibles (aux tampons),

  • constituer un groupe socle d’une douzaine d’habitant·es par quartier,

  • présenter ce que nous entendons par « roman-photo » et les étapes de sa réalisation,

  • collecter des histoires,

  • sélectionner des histoires, élaborer des scénari,

  • faire des repérages dans la ville, des essais,

  • répéter les situations des roman-photos pour les jouer,

  • exécuter les tournages en ville à la vue de toutes et tous,

  • mettre en page les photos,

  • écrire les dialogues à partir des collectes audio,

  • valider l’ensemble du roman-photo etc.