au bord de # sortie de chantier

© Yann Sevrin Camille Fauchier au stop Yann Debailleux aux lunettes jaunes Coline Trouvé à la maison en carton Julie Romeuf et sa capuche Maude Fumey et Mali Panorama des chantiers mars 2017

Scéno

Découper l'Europe. Ne laisser que les voies de passage. Laisser la dentelle s'écouler, se déverser.

au bord de #5

Je m’intéresse aux déplacements. Aux déplacements géographiques, aux déplacements émotionnels. Je m’intéresse aux lieux de basculement. Là où on passe d’une chose à l’autre. Je m’intéresse aux frontières comme lieu de bascule. J’explore les manières de suggérer une carte. Une expression libre de ma vision du monde. Aujourd’hui je dévoile la légende de cette carte. Je suis partie de l’envie de traduire. Traduire les espaces que nous habitons seuls et collectivement. Très vite je me suis rendue compte que traduire les espaces, ça revenait à traiter la question de l’hospitalité. Qu’est-ce qui accueille, qu’est-ce qui exclu ? Ca pose la question des entrées et sorties, des seuils. Avec l’actuali

​© 2015 Julie Romeuf

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now